Pour la plus grande gloire de Dieu Index du Forum

Pour la plus grande gloire de Dieu
Le but de ce forum est de servir à la plus grande gloire de Dieu. Pour moi, la plus grande gloire de Dieu se trouve dans l'enseignement de l'Eglise Catholique qui doit être appliqué dans la mouvance de l'Esprit Saint.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

NON A L'AUGMENTATION DES MINIMA SOCIAUX

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pour la plus grande gloire de Dieu Index du Forum -> Pour la plus grande gloire de Dieu -> Controverses...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jacquou le croquant


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 31
Localisation: Amiens

MessagePosté le: Jeu 26 Fév - 18:05 (2009)    Sujet du message: NON A L'AUGMENTATION DES MINIMA SOCIAUX Répondre en citant

Okay Savez-vous ce qui fait le prix d'un produit ou service quelqu'il soit?
A-Les intrans (matières premières nécessaires à la mise en oeuvre, aux divers transports, le salaire des divers participants (ouvriers, ingénieurs et autres), les coûts de recherches (études) et de vulgarisations (cadeaux pour la conquête de nouveaux clients, frais de publicité, remise et rabais pour opérations ponctuelles...), rémunérations des divers types d'actionnaires ou du salaire de l'entrepreneur propriétaire de l'outil de fabrication et du capital investi.

B-Les amortissements les dotations des amortissements pour l'outil, les véhicules divers et variés, pour les capitaux (remboursements des crédits banquaires liés à la production, aux batiments et autres).

C- L'offre et la demande Plus un produit est demandé plus il se raréfie, plus il se raréfie plus il coûte cher, plus il coûte cher plus la demande baisse.
Ce paramètre est vital car le moindre mouvement de l'offre et la demande peut avoir des conséquences incalculables sur le chômage et sur l'économie mondiale. Souvenez vous: (Maladie de la vache folle E.S.B., grippe du poulet, grève des transporteurs, blocage des stations d'approvisionnement en carburant, etc...).

La moindre augmentation, même et uniquement sur les bas salaires, va avoir une action sur tous les éléments que je viens de citer Intrans, amortissements, offre et demande. IL Y AURA OBLIGATOIREMENT AUGMENTATION DES PRIX à plus ou moins court terme.
IL Y AURA DEFICIT DE LA CPAM car cela entraînera des augmentations d'indemnités journalières pour maladie, accidents divers et remboursements de médicaments.
La réduction du temps de travail est une hérésie car elle ne réduit en rien le chômage (la preuve est faîte avec les 35h), paupérise les populations (SDF avec du travail, travailleurs sous seuil de pauvreté) baisse systématique des salaires malgré l'augmentation du SMIG et minima sociaux. On salarie des travailleurs comme deux s'ils sont deux mais la production est elle de trois.
La baisse des impôts sur le revenu est une anerie incommensurable car l'état se prive de moyens efficaces de lutter contre la précarité pour les plus faibles et se prémunir contre tous protectionismes des divers pays commerçant avec nous.

ALORS ON NE PEUT RIEN FAIRE CONTRE LA PAUVRETE?

Bien sûr que nous pouvons agir de deux façon immédiates et une troisième à moyen terme.

1- Baisse de la TVA de 19,6% à 10% sur tous les produits alimentaires courants et de 19,6% à 5,5% pour le pain, le lait, la farine, l'eau et riz et pâtes.
2-Légiférer trés rapidement sur la répartition des bénéfices en appliquant la règle du tiers: 1/3 pour les actionnaires, 1/3 pour les investissements et 1/3 pour les salariés en bloquant les salaires des plus haut dirigeants à 20 fois le salaire moyen de l'entreprise.

A moyen terme
1-supprimer le Sénat, les régions (conserver les départements), les petites communes en les regroupant en communauté de commune, faire fusionner les DDE et les affaires maritimes.
2-renationaliser EDF, GDF, SNCF, maintien de l'ordre (police et tous services de sécurité).
3-Privatiser tout le système bancaire et ne pas intervenir dans les faillites sauf pour protéger les particuliers mais hors épargne et placements.
4-renforcer le rôle et le pouvoir de la cour des comptes.
5-donner le moyen à l'Assemblée Nationale de sanctionner le gouvernement si la moitié des engagements électoraux présidentiels ne sont pas respectés au bout de cinq ans en portant le mandat de l'élection présidentielle à 10ans une seule fois par candidat et en introduisant la proportionnelle intégrale aux législatives.


Voilà quelques idées.
Jacquou le croquant
_________________
Le pire de tous les états de l'âme est l'idifférence; il faut croire; l'incroyance est la ruine non seulement des individus, mais des sociétés.
Lamennais
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 26 Fév - 18:05 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2008
Messages: 99

MessagePosté le: Sam 28 Fév - 18:48 (2009)    Sujet du message: NON A L'AUGMENTATION DES MINIMA SOCIAUX Répondre en citant

Voilà des propositions intéressantes à discuter.
Je ne vois pas le rapport entre l’augmentation des salaires et le déficit de la CPAM. Pourrais-tu m’expliquer ?

> 1- Baisse de la TVA de 19,6% à 10% sur tous les produits alimentaires courants et de 19,6% à 5,5% pour le pain, le lait, la farine, l'eau et riz et pâtes.

Là encore je ne comprends pas car je croyais que la TVA était déjà de 5,5% sur ces produits et sur tous les produits de première nécessité.

> 2-Légiférer trés rapidement sur la répartition des bénéfices en appliquant la règle du tiers: 1/3 pour les actionnaires, 1/3 pour les investissements et 1/3 pour les salariés en bloquant les salaires des plus haut dirigeants à 20 fois le salaire moyen de l'entreprise.

Chaque cas est particulier c’est pourquoi je me méfierais de textes trop contraignants. Il est possible que certaines entreprises aient un projet d’investissement temporaire lourd à financer et qu’ensuite elles aient moins de besoin et désirent au contraire faire monter le prix de leurs actions. Il faudrait que les salaires, y compris ceux des hauts dirigeants, soient justifiés.

> A moyen terme
1-supprimer le Sénat, les régions (conserver les départements), les petites communes en les regroupant en communauté de commune, faire fusionner les DDE et les affaires maritimes.

Quelle révolution ! Heureusement que tu dis à moyen terme ! Car des idées comme cela demandent une large concertation à mon avis.

> 2-renationaliser EDF, GDF, SNCF, maintien de l'ordre (police et tous services de sécurité).

Pourquoi ? Qu’est-ce que ça change ?

> 3-Privatiser tout le système bancaire et ne pas intervenir dans les faillites sauf pour protéger les particuliers mais hors épargne et placements.

La crise actuelle montre que les banques ont fait des terribles erreurs qui se sont retournées contre elles. Je suis favorable à la nationalisation des établissements bancaires en faillite. Ensuite l’état pourrait privatiser avec des bénéfices. L’exemple de la caisse d’épargne dans les années 80 montre que la nationalisation pose aussi de graves problèmes (la privilégiature, selon François de Clauset).

> 4-renforcer le rôle et le pouvoir de la cour des comptes.

C’est l’argument que tous les candidats à la présidentielle utilisent mais une fois élus c’est une autre histoire. Le travail de la cour des comptes semble effectivement pas assez pris en compte.

> 5-donner le moyen à l'Assemblée Nationale de sanctionner le gouvernement si la moitié des engagements électoraux présidentiels ne sont pas respectés au bout de cinq ans

La moitié seulement ? Les élections sont toujours un concours de vent de démagogie et parfois il vaut mieux que les engagements ne soient pas respectés.
> en portant le mandat de l'élection présidentielle à 10ans une seule fois par candidat et en introduisant la proportionnelle intégrale aux législatives.

Si un président est bon pourquoi en changer ? Le défaut de la proportionnelle est la possibilité d’avoir des situations ingouvernables et le défaut du scrutin majoritaire est de rendre les débats inutiles parce qu’on connait déjà le résultat ou, si tous les courants ne sont pas représentés, les débats sont peu intéressants. Peut-être qu’il faudrait un système mixte.
Revenir en haut
Jacquou le croquant


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 31
Localisation: Amiens

MessagePosté le: Sam 28 Fév - 20:05 (2009)    Sujet du message: NON A L'AUGMENTATION DES MINIMA SOCIAUX Répondre en citant

La TVA n'est pas de 5,5% sur tous les produits de première nécessité mais sur une liste qui a son origine dans une décision gouvernementale et je t'invite à la consulter, il y a des choses qui vont te surprendre car si sur les tickets de caisse (j'en ai plusieurs sous les yeux) on te détaille la TVA à 5,5% et à 19,6% on se garde bien de te dire ce qui est à 5,5 et à 19,6%.
Exemple aujourd'hui à Mutant
Montant des achats HT 43,60euros à part une boite 4/4 pour chat à 0,84, une bouteille de vin blanc à 0,90euros et une paire de collant à o,65 euros tout le reste et de la viande, du poisson, des légumes, de l'huile et un gel WC TVA à 5,5% 1,62 euros TVA à 19,6% 2,76 euros. Où est l'erreur?
Jacquou le croquant
_________________
Le pire de tous les états de l'âme est l'idifférence; il faut croire; l'incroyance est la ruine non seulement des individus, mais des sociétés.
Lamennais
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Jacquou le croquant


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 31
Localisation: Amiens

MessagePosté le: Sam 28 Fév - 20:09 (2009)    Sujet du message: NON A L'AUGMENTATION DES MINIMA SOCIAUX Répondre en citant

Pour le déficit CPAM j'ai expliqué, la moindre augmentation de salaire est réperciutée SUR TOUS LES PRODUITS Y COMPRIS LES MEDICAMENTS ET LES REMBOURSEMENTS DE 1/2 JOURNEES MALADIES OU A.T.
Vérifies tu verras.
Jacquou le croquant
_________________
Le pire de tous les états de l'âme est l'idifférence; il faut croire; l'incroyance est la ruine non seulement des individus, mais des sociétés.
Lamennais
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Jacquou le croquant


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 31
Localisation: Amiens

MessagePosté le: Sam 28 Fév - 21:44 (2009)    Sujet du message: NON A L'AUGMENTATION DES MINIMA SOCIAUX Répondre en citant

PRODUITS DONT LA T.V.A. EST A 5,5%

Le taux réduit de 5,5 % s'applique à certains produits limitativement désignés par la loi (article 278 bis et suivants du CGI) (Liste non exhaustive) :

- eaux et boissons non alcooliques,
- produits destinés à l’alimentation humaine (à l’exception des produits de la confiserie, de certains chocolats et produits - chocolatés, des margarines et graisses végétales, du caviar),
- produits d’origine agricole, de la pêche, de la pisciculture, et de l’aviculture n’ayant subi aucune transformation,
- produits suivants à usage domestique : bois de chauffage, produits de la sylviculture agglomérés destinés au chauffage, déchets de bois destinés au chauffage,
- aliments simples ou composés utilisés pour la nourriture du bétail, des animaux de basse-cour, des poissons d’élevage destinés à la consommation humaine et des abeilles, ainsi que les produits entrant dans la composition de ces aliments et dont la liste est fixé à l’article 31 de l’annexe IV du CGI,
- produits suivants à usage agricole : amendements calcaires, engrais, soufre, sulfate de cuivre et grenaille utilisée pour la fabrication du sulfate de cuivre, ainsi que les produits cupriques contenant au minimum 10 % de cuivre,
- produits antiparasitaires, sous réserve qu’ils aient fait l’objet soit d’une homologation, soit d’une autorisation de vente délivrée par le ministre chargé de l’agriculture,
- livres,
- médicaments, préparations magistrales et produits officinaux non pris en charge par la sécurité sociale.
- appareillages pour handicapés visés aux chapitre 1 er ,3 à 7 du titre II et aux titres III et IV du tarif ministériel des prestations sanitaires, équipements spéciaux, dont la liste se trouve à l’article 30-0 B de l’annexe IV au CGI, ainsi que les autres produits visés à l’article 278 quinquies du CGI,
- oeuvres d’art, objets de collection ou d’antiquité.

Le taux particulier de 2,1 % est applicable aux médicaments, préparations magistrales et produits officinaux pris en charge par la sécurité sociale et aux produits sanguins (article 281 octies du CGI), ainsi qu’aux publications de presse (article 298 septies à 298 terdecies du CGI).


Il faut ajouter les travaux liés à l'habitation dans la liste des produits taxés à 5,5%.




Si vous achetez un de ces produits et le revendez dans l'état, c'est à dire sans aucune transformation... ni main d'oeuvre ou service lié... vous appliquerez le taux de 5,5 % sur la revente.


Dans le cas contraire, il faut appliquer le taux normal (19,6 %) et vous devrez la différence (TVA encaissée sur vente - TVA payée sur achat).

_________________
Le pire de tous les états de l'âme est l'idifférence; il faut croire; l'incroyance est la ruine non seulement des individus, mais des sociétés.
Lamennais
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Jacquou le croquant


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 31
Localisation: Amiens

MessagePosté le: Sam 28 Fév - 21:54 (2009)    Sujet du message: NON A L'AUGMENTATION DES MINIMA SOCIAUX Répondre en citant

Cher Il Est Vivant, tu me fais remarquer que dans mes pistes il y a des choses qui relèvent du recueil d'avis, nous sommes d'accord et comme avec impartialité tu le dis je parle de moyen terme mais au fond de toi même es-tu certain que le fait d'augmenter le SMIG et les minima-sociaux va augmenter le pouvoir d'achat des français? Moi je crois qu'insuffler une dose de christianisme dans notre économie (le partage plus équitable des richesses) serait peut-être une avancée vers un monde meilleur. Gros salaire suppose connaissances plus pointues ou temps de travail plus long ou responsabilités plus lourdes et pas nécessairement exploitation.
Je suis pour chacun celon son mérite et ses besoins.
Jacquou le croquant
_________________
Le pire de tous les états de l'âme est l'idifférence; il faut croire; l'incroyance est la ruine non seulement des individus, mais des sociétés.
Lamennais
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2008
Messages: 99

MessagePosté le: Mer 4 Mar - 19:47 (2009)    Sujet du message: NON A L'AUGMENTATION DES MINIMA SOCIAUX Répondre en citant

> Baisse de la TVA… de 19,6% à 5,5% pour le pain, le lait, la farine, l'eau et riz et pâtes.

Je ne suis pas spécialiste et je pensais que la TVA était déjà de 5,5 % pour ces produits. Certains disent qu’il faut augmenter la TVA pour réduire les énormes déficits de l’état, d’autres disent qu’il faut la baisser pour stimuler la consommation. Moi je pense que pour diminuer les déficits la première chose évidente à faire est de lutter contre les gaspillages et pour cela il faut utiliser le travail de la cour des comptes et suivre ses directives. Je n’étais favorable à la décision de baisser les impôts pour les plus riches car il n’y avait aucune contre partie.
Pour moi la baisse de la consommation n’est pas gênante car il suffit de baisser la production. Par contre il ne faut jamais diminuer les investissements qui garantissent la modernisation et les adaptions nécessaires aux évolutions de la société. Forcément quand la consommation baisse le chômage va  augmenter. Mais il existe peut-être des solutions en augmentant la flexibilité. Imaginons une semaine d e 35 h avec un volant flexible de 5 h sup. Si l’entreprise a beaucoup de clients elle peut choisir d’augmenter le nombre d’heures sup et donc les salaires et si elle estime que la situation le permet, elle peut aussi embaucher. Si les ventes diminuent, elle diminue les heures sup et les salaires seront plus bas mais il n’y aura pas de licenciements.
Pour moi la seule solution d’obtenir le plein emploi c’est d’augmenter le nombre de fonctionnaire ! C’est-à-dire que de même que l’état doit garantir la sécurité des citoyens avec l’armée et la police, garantir aussi l’éducation, la santé ; l’état devrait aussi garantir l’emploi car le chômage a des effets très destructeurs sur la personnalité. Donc, plutôt que de payer des gens à rien faire (RMI ou allocation chômage), il devrait y avoir un ministère du travail dont le rôle serait de trouver un travail à tout le monde. Il est évident que ce genre de travail ne pourrait pas être rentable puisque sinon le problème n’existerait pas. Je donne des exemples : le nettoyage des forêts pour éviter les incendies, la revalorisation ou récupération des déchets, la sauvegarde et l’entretien du patrimoine, pourquoi pas aussi l’organisation de manifestations culturelles. Il faudrait bien définir ce type de contrat pour qu’il ne vienne en aucun cas concurrencer le secteur public qui recherche la rentabilité maximum.
Revenir en haut
Romarin


Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2008
Messages: 8
Localisation: LYON

MessagePosté le: Mer 4 Mar - 21:47 (2009)    Sujet du message: NON A L'AUGMENTATION DES MINIMA SOCIAUX Répondre en citant

Durant la défaite de 1940, ma mère qui tenait un magasin d’alimentation, avait frappé sa propre monnaie avec du simple carton et un tampon de la boutique car le franc ne circulait plus. Ce que certains scientifiques ont imaginé il y a 30 ans c’est l’utilisation d’une monnaie provisoire non tésaurisable qui servirait à réamorcer la pompe financière. Mais peut-être ne s’agit-il que d’une utopie !!
Revenir en haut
Jacquou le croquant


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 31
Localisation: Amiens

MessagePosté le: Mer 4 Mar - 23:28 (2009)    Sujet du message: NON A L'AUGMENTATION DES MINIMA SOCIAUX Répondre en citant

Utopie? pas certain mon cher Romarin, pas certain, polythecnique, l'ENA ou la Sorbonne sont un gage d'instruction poussée, pas plus. Parfois les bergers ont plus d'idée que des enarques et ta mère aurait pu les instruire car commerçante elle était au prise avec la réalité ce qui n'est pas le cas des énarques et autres cerveaux de grandes écoles.
Il Est Vivant les pistes pour lutter contre le chômage que tu proposes sont à mon avis les bonnes et en tout état de cause les seules appliquables rapidement.
Je vais te surprendre mais j'affirme depuis quatre ou cinq ans que la paupérisation des forces vives de la production (ouvriers, cadres et techniciens) est voulu et entretenu par les politiques en France, la droite par soucis des actionnaires et la gauche pour exister car c'est son fond de commerce et celle-ci appuie sur les défauts de la droite mais une fois au commande quand elle arrive à les avoir ne fait guère mieux mais pire. Ce que beaucoup prennent pour du socialisme n'est rien d'autre qu'une sociale-démocratie centriste. C'est tellement vrai ce que je dis qu'il suffit de voir le nombre de socialistes toutes tendances confondues intégrés à l'équipe dirigeante du roi Sarkozy.
En face du libéraliste Sarko qu' y a t il? RIEN.
Jacquou le croquant
_________________
Le pire de tous les états de l'âme est l'idifférence; il faut croire; l'incroyance est la ruine non seulement des individus, mais des sociétés.
Lamennais
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Jacquou le croquant


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 31
Localisation: Amiens

MessagePosté le: Mar 10 Mar - 19:29 (2009)    Sujet du message: NON A L'AUGMENTATION DES MINIMA SOCIAUX Répondre en citant

Evil or Very Mad Le pire adversaire de Sarkozy c'est lui même flanqué de sa suffisance.
Jacquou le croquant
_________________
Le pire de tous les états de l'âme est l'idifférence; il faut croire; l'incroyance est la ruine non seulement des individus, mais des sociétés.
Lamennais
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2008
Messages: 99

MessagePosté le: Mar 17 Mar - 15:28 (2009)    Sujet du message: NON A L'AUGMENTATION DES MINIMA SOCIAUX Répondre en citant

> En face du libéraliste Sarko qu' y a t il? RIEN.

C'est grandement avantager Sarkozy que de dire cela et c'est ce qu'il veut faire croire aux gens. Nous entendons souvent la droite dire "de toute façon il n'y a pas d'autres solutions". Et Sarkozy dit toujours "j'ai pris les meilleurs" et il veut faire croire qu'il est le meilleur et le plus compétent. Je lui reconnait la compétence de savoir dire ce que les français ont envie majoritairement d'entendre et il veut fairre croire qu'en plus il sait le faire mais les faits le contredisent souvent, peu importe il s'arangera pour savoir berner les électeurs une nouvelle fois.
Je pense qu'au premier tour on peut toujours trouver quelqu'un de correct en partant du principe qu'on doit voter en son âme et conscience pour ce qui nous semble être le mieux pour la France.
Le 2e tour est souvent le combat des meilleurs hypocrites.
Je trouve qu'Obama a un bon discours politique et qu'il va globalement dans la bonne direction en particulier quand il décide de baisser les crédits militaires et le retrait des troupes américaines de l'Irak.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:09 (2018)    Sujet du message: NON A L'AUGMENTATION DES MINIMA SOCIAUX